Ex machina, film de Alex Garland (2015)

Recommandé: non!

Ce qui marche

A vrai dire, peu de choses fonctionnent réellement dans ce film.  Il a simplement l’avantage de parler de sujets à la mode: intelligence artificielle, singularité etc.

Ce qui ne marche pas

  • L’un des personnages principaux, Nathan, est un « informaticien de génie », patron d’une grosse entreprise d’informatique et créateur d’une intelligence artificielle révolutionnaire. Pourtant dans tout le film on ne le voit que 1/ boire des bières 2/ boxer 3/ regarder des webcams.  Ce personnage peu crédible est en outre interprété sans conviction par Oscar Isaac.
  • Le scénario est mal ficelé. L’histoire avance laborieusement à chaque fois qu’il y une coupure de courant (pour éviter les webcams…) et est souvent prévisible (le héros qui succombe aux charmes de l’intelligence artificielle). Enfin, le scénariste semble n’avoir pas compris grand-chose au test de Turing.
  • La musique est particulièrement ennuyeuse.

En un mot, une tentative ratée de parler de sujets intéressants.  Real Humans, série suédoise passée sur Arte, avait bien mieux réussi sur des sujets similaires.

Joel

Lire aussi: une critique italienne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *