Cap sur la gloire, de Alexander Kent

Roman d’aventure Alexander Kent (1968)

Recommandé: pourquoi pas, mais sans grand enthousiasme…

Ce qui marche

  • Tous les ingrédients du roman d’aventure maritime sont présents: les batailles navales, les abordages, les mutineries, la rivalité franco-anglaise etc.
  • C’est un roman idéal pour se changer les idées, profiter du dépaysement (les Antilles, l’océan) et se plonger dans le monde maritime de la fin du XVIIIème siècle (l’intrigue se passe en 1782). L’histoire mélange très bien le réalisme maritime et les nécessités d’un roman de distraction.

Ce qui ne marche pas

  • Pour qui a déjà lu quelques romans d’aventure ou de pirates, celui-ci présente peu de surprises. Malheureusement, une bonne partie de l’histoire et la plupart des retournements de situation sont prévisibles, parfois dès le début du livre.

Joël