S’abandonner à vivre, de Sylvain Tesson

Recueil de nouvelles de Sylvain Tesson

Recommandé: oui!

Ce qui marche

  • La langue française maniée avec virtuosité. Chaque nouvelle est un plaisir à lire, quel que soit son sujet.
  • Des personnages et des situations qui sonnent juste. Il n’y a pas ce côté artificiel de tant d’auteurs modernes. L’auteur a beaucoup observé, beaucoup vécu et l’expérience se sent dans ses écrits.
  • Même si les sujets des nouvelles sont des plus variées, certains thèmes sont chers à l’auteur et reviennent souvent: la culture russe, les grands espaces, l’escalade. On retrouve aussi souvent une petite pointe d’anarchisme lorsqu’il parle des sociétés occidentales.

Ce qui ne marche pas

  • Le regard porté par l’auteur sur les personnes, les situations, la société (et j’en passe) est généralement négatif. Ce sont des textes engagés, parfois quasiment des textes d’écorché, dont il ressort cynisme (un peu) et pessimisme (beaucoup). Après quelques nouvelles on s’habitue et on s’étonne moins: des retournements en deviennent prévisibles.

Citations

  • « Il y a des ermites qui ont fini assis sur des colonnes. Était-ce pour se rapprocher de Dieu ou pour fuir les emmerdeurs? »
  • « un écueil qui fracassa tellement de vaisseaux qu’on se demande si ce n’est pas l’accumulation des épaves qui constitue le haut-fond »

Joël

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *